Publié par : lukmah | 16 septembre 2012

Les ours sont a droite (de la route)

Icefield Parkway – Promenade des Glaciers, un ruban aphalte de 240 km dans le coeur des Rocheuses canadiennes. Construite pour mettre au travail des milliers de chomeurs dans les annees 30 -Keynes n’est jamais loin-, cette route mythique voit des milliers de touristes l’apenter entre lacs bleus ciel et glaciers… nombreux et en recul – le changement climatique n’est jamais loin non plus.

Parmi les cars de Japonais, les camping-cars des Allemands et les pick-up americains, pas mal de cyclotouristes aussi!
Apres un lift de 500 km jusque Lake Louise, je prends le guidon pour une semaine de Brompton et de rando. Le ciel est bleu, et l’estomac un peu serre (les ours!) en se lancant sur la deux bandes.

La Icefield Parkway traverse du Nord au Sud les parcs naturels de Banff et de Jasper : a lot of wildlife! Caribous, aigles, mouflons, marmottes et bien sur des ours noirs et grizzly. La notice de securite du Bear-spray est d’ailleurs assez amusante a lire : dans une traduction erratique de l’anglais, on y apprend que  » Peu importe l’espèce, si un ours vous mord pendant une longue période ou si vous pensez qu’il est en train de vous dévorer, défendez-vous. »

J’ai l’occasion de le constater : les ours sont a droite (de la route)… et le brompton aussi…

Ce diaporama nécessite JavaScript.


En fait de rencontres, celles avec les ours seront fugaces au contraire de celles avec les touristes interloques par le Brompton et celles avec les autres cyclos :

Mike et Brandy, de l’Oregon, sont des cyclistes au long cours. Ils m’invitent a beneficier de leur accueil via Warm-shower!

Lee a deja 10.000 km au compteur quand je le rencontre dans sa montee/ma descente du col Bow. Coreen du Sud, il a ecume l’Asie et l’Europe a velo. Il a 70 ans et ne mange que du pain.

Silvio et Nicole, de Suisse, sont partis d’Anchorage (Alaska) et se dirige sur leur tandem vers Ushuaia (Argentine)

Tom, sexagenaire de Vancouver, en est a son 16e voyage sur la Icefield Parkway. Cette fois-ci avec le cousin chinois de son epouse.

Un couple de Calgary sur leurs velo couches peinant dans la cote ou nous nous croisons.

Et puis plein d’autres…

Une grande descente de 100km depuis le col Athabasca me fait quitter l’industrie du tourisme de masse dans les Rockies. Chaque jour, au plus fort de la saison touristique, des immenses Snowcoach emmenent 5000 personnes vivre l’experience unique de « marcher sur un champ de glace epais comme la tour eiffel » (sic). Un glacier qui a perdu plus de 50%  de son volume en 125 ans…

Et c’est Jasper, petite ville perdue dans les montagnes qui s’est developpee par le train. Jusque 1960, la moitie de la population vit du chemin de fer qui trace sa route par d’innombrables ponts et tunnels jusqu’au Pacifique.

Quant a moi, je m’en vas dans l’autre sens! Direction Toronto et la cote Est. 3 nuits et 2 jours de train pour 170 dollars canadiens…


Responses

  1. A quand la même barbe que Lee ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :