Publié par : lukmah | 27 février 2013

Un air de guerilla cycliste a Guadalajara

IMG_5226[1]Deux nuits a la Casa ciclista de Guadalajara. Deuxieme ville du pays avec 1.5 millions de personnes, 1 voiture pour 3 habitants et 105 cyclistes tues depuis 3 ans…

C’est ce que m’annonce Margarita en me faisant visiter la Casa ciclista, atelier velo, guesthouse pour voyageurs cyclistes et siege de l’association citoyenne GDL en Bici, 100% benevole, 0% subsidiee.

Au mur, une carte de la ville repertorie les rues et carrefours ou pendent desormais des « bicicletas blancas« . Comme dans d’autres villes du monde, ces « Ghost bikes » rappellent que la, un cycliste a ete renverse et ne s’est jamais releve…

Sur la Bicicleta blanca que je vois le lendemain, un panneau indique « Alvaro Octavio Calzada Cárdenas,  20 años »…

IMG_5230[1]Et c’est vrai que Guadalajara n’est pas ce qu’on pourrait appeler une ville bike-friendly : des trous dans lesquels les roues du brompton pourraient presque s’engouffrer en entier, des conducteurs reticents a partager la route, des tunnels non-eclaires… Heather, Americaine sur son velo depuis quelques annees avec qui je partage les soirees a la Casa ciclista, s’est d’ailleurs fracturee le bras en chutant dans un de ces tunnels.

En consequence sans doute, Guadalajara possede une des communautes velo les plus vivantes et dynamiques du Mexique (voir le documentaire Over the wheel). Chaque nuit des « paseos en bici » voient ainsi jusqu’a 3000 cyclistes se rassembler pour reconquerir le temps d’une balade les rues de la ville. Chaque soir une masse critique! Voire plusieurs!

Mais ca ne semble pas emouvoir les autorites de la metropole qui sont aux abonnes absents pour promouvoir ce qui est pourtant le plus durable et efficace des modes de transport urbain. Dans une ville ou la vitesse de deplacement dans le trafic a chute a 18km/h en moyenne…

Alors, avec des allures de guerilla a deux roues, des « ciclovias ciudadanas » (pistes cyclables citoyennes) sont peintes par les activistes de la petite reine. Le tout sur 2 X 2.5 km et avec professionalisme, svp!

 

L’engagement de ces militants cyclistes rencontres a la Casa ciclista m’impressionne. Dans un contexte difficile ou le terme lutte est plus approprie que promotion ou sensibilisation, du cours de mecanique au lobby politique en passant par une com’ hyper bien faite, tout repose sur l’engagement benevole et l’investissement financier de Margarita, Yeriel, Bernardo, Jorge et tant d’autres…

—————–

Hophop merci a vous tous pour ce temps plein de sens et d’inspiration a la Casa ciclista! Suerte!


Responses

  1. Coucou Luc
    Toujours gai de te lire dès mon réveil et de sentir ton enthousiasme dans tes écrits.
    En lisant celui ci, je me suis aussi dit que le cœur de tes parents allaient frémir!
    Prends soin de toi
    Parrain Laurent a reçu ta carte de vœux
    Ils étaient très fiers de me la faire lire
    Bisous
    Nandy


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :